Critique du Roi Rouge de Sulitzer

13 06 2008

Le Roi rouge

Paru le 22 mai 2008, Le Roi Rouge confirme le retour gagnant de Paul-Loup Sulitzer après la parution du très réussi Puits de Lumière en 2007. Tout comme ce dernier roman, Le Roi Rouge est également basé sur des faits réels. A ce titre, et bien que présenté comme un thriller politico-financier, Le Roi Rouge est basé sur des faits réels connus de l’auteur qui représentent près de 80% de l’ouvrage.

Le Roi Rouge retrace le destin d’Amitaï Galitch qui parviendra au sommet grâce à sa ruse, son intelligence et un soupçon de chance. Destin extraordinaire et fascinant que celui du Roi Rouge ! Le roman comporte donc deux aspects : celui du thriller montrant l’ascension du Roi Rouge et sa lutte face à ses redoutables adversaires, et celui d’un livre révélation sur cette affaire qui n’en est pas une. Paul-Loup Sulitzer imbrique ces deux aspects de main de maître, sans que jamais l’un ne prenne le pas sur l’autre.

A ce titre, Paul-Loup Sulitzer se livre dans ce roman vrai comme il ne l’avait peut être jamais fait. Expliquant le destin du Roi Rouge, il en profite pour livrer sa version des faits et les dessous d’une affaire d’Etat. Grâce à ce livre chacun pourra se faire son opinion en son âme et conscience, et découvrir les rouages du monde des affaires, de ses codes et de ses dangers.

Concernant l’objet, les Editions du Rocher ont une fois de plus fait les choses en grand avec une couverture soignée et attrayante. D’un point de vue purement formel, Paul-Loup Sulitzer mène son récit de main de maître et livre un ouvrage sincère et honnête qui lui ressemble. Les deux facettes du livre sont étroitement liées et bien que totalisant 408 pages, ce thriller se lit particulièrement vite en raison d’un style clair, vif et délié, allant droit au but. L’auteur semble d’ailleurs plus à l’aise que sur Puits de Lumière tant les péripéties du roman s’enchaînent sans coup férir.

 

Paul-Loup et Le roi rouge

Le Roi Rouge constitue donc un livre particulièrement important pour son auteur et réussi dans sa forme. Paul-Loup Sulitzer prend ici des risques et se livre totalement. L’auteur de Money et du Roi vert, auquel l’incroyable destin de Galitch fait immédiatement penser, semble ici revenu au sommet de son art tant réalité et fiction s’imbriquent adroitement.

 

Un livre important, une éclatante réussite.

 

Yannick Boutot

Quelques liens pour acheter Le Roi Rouge en ligne sur des sites sécurisés :


Actions

Informations



2 réponses à “Critique du Roi Rouge de Sulitzer”

  1. 5 04 2009
    Martine Dodinet (11:54:50) :

    Dès la première page du Roi Rouge,je suis intriguée par la présence de Mikhaïl Gorbatchev installé avec Raïssa son épouse dans cette magnifique datcha.Que va-t-iL se passer pour le Président de l’URSS?
    A partir de là les pages défilent.Le personnage central Galitch est surprenant,attachant,travailleur,imaginatif en un mot en temps que femme,on a envie de l’approcher pour voir qui est cet homme.
    C’eSt du roman « réel » par moment j’aurai voulu participer à de telles aventures.
    Je verrai bien un film adapter à ce livre,ce qui permettrait une meilleure compréhension au grand public de cette affaire.

    J’ai eu la chance de rencontrer l’auteur de ce livre,j’ai découvert un homme simple,accessible en tout domaine,relatant les choses dela vie avec beaucoup de recul et surtout sans rancoeur:c’est beau,ce n’est pas le cas de tout le monde,j’aime cet état d’esprit.

    Merci Paul-Loup pour cette belle leçon de courage.
    Sincèrement à vous
    Martine Dodinet

  2. 19 01 2010
    Anonyme (22:55:27) :

    surprenant,superbe livre j ai lu tout les livres de l auteur

Laisser un commentaire




Le Chant de l'Ange Noir |
Sang pour sang moi... |
Morganebib |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE BEST SELLER ...
| JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir