Interview exclusive de Paul Loup Sulitzer concernant Le Roi Rouge

4 07 2008

Suite à la sortie le 22 mai dernier de son nouveau roman, Le Roi Rouge, Paul-Loup Sulitzer a accepté de se confier en exclusivité au blog 100% Sulitzer.

Yannick Boutot : Bonjour Monsieur Sulitzer, pouvez-vous brièvement présenter votre dernier ouvrage, Le Roi Rouge, aux lecteurs de 100% Sulitzer ?

Paul-Loup Sulitzer : Le Roi Rouge est le 1er thriller de la mondialisation : un homme né en Russie du temps du communisme devient un milliardaire occidental avant de devenir un homme d’Etat au Proche-Orient. Cette histoire incroyable dépasse la fiction la plus folle. Et pourtant, elle est en grande partie vraie.

Y.B. : Compte tenu du fait qu’il s’agit d’un roman basé sur des faits réels qui s’étendent sur une longue période, comment avez-vous organisé votre travail et construit votre livre ? Quel est le dosage entre réalité et fiction dans un tel thriller ?

PLS : Le Roi Rouge comprend 80% de vérité et 20% de fiction. Je me suis appuyé sur des faits précis et incontestables. L’imagination du romancier a fait le reste. Je raconte le destin d’un homme pendant une vingtaine d’années. En vingt ans, cet homme passera de petit interprète désargenté à sauveur de l’humanité.

Y.B. : Le destin du Roi Rouge est véritablement extraordinaire, pensez-vous que la réalité va rattraper la fiction des dernières pages du livre ?

PLS : La fin du livre est un appel à la paix mondiale. Depuis des décennies, l’Orient et l’Occident s’affrontent dans un combat inutile et sanglant. Le héros de mon livre ramène la paix en différents points du globe : il évite la guerre en Russie, il pacifie une partie de l’Afrique (Angola), il instaure une paix durable entre chrétiens, juifs et musulmans au Moyen-Orient. Cet homme est un pragmatique. Il déteste le fanatisme et le racisme. Son approche du genre humain, dénuée de toute idéologie, est la seule façon d’instaurer la paix.

Paul-Loup Sulitzer & Yannick Boutot

Paul-Loup Sulitzer & Yannick Boutot

Y.B. : Le Roi Rouge contient un certain nombres de révélations sur « l’affaire Falcone », pensez-vous prendre des risques en faisant cela ?

PLS : Le procès de l’affaire Falcone aura lieu l’automne prochain et c’est pourquoi j’ai écrit ce livre. Cette affaire a été difficile à vivre. J’ai été mis en cause et je voulais rétablir ma vérité. Dans Le Roi Rouge, si l’on excepte la part de fiction, j’ai mis en scène ce qui s’est réellement passé. Le lecteur jugera lui-même. Comme je vous l’ai dit, une grande partie de ce livre s’appuie sur des faits réels. J’en ai vécu un certain nombre….

Y.B. : Pour finir, avez-vous un message que vous souhaiteriez faire passer aux lecteurs du blog ?

PLS : Le racisme et le fanatisme engendrent des guerres depuis des siècles. Le racisme et le fanatisme, c’est la bêtise absolue. En lisant Le Roi Rouge, le lecteur apprendra comment un homme réussit, grâce à son génie, grâce à son indépendance d’esprit, grâce à sa créativité, à bouleverser le destin du genre humain. Je laisse au lecteur le soin de découvrir cette incroyable épopée.

Y.B. : Merci à vous Paul-Loup Sulitzer, à bientôt.

 

 

Interview réalisée le 15 juin 2008


Actions

Informations



7 réponses à “Interview exclusive de Paul Loup Sulitzer concernant Le Roi Rouge”

  1. 11 08 2008
    abdel (20:50:46) :

    magnifique le roi rouge !

  2. 12 08 2008
    Jean-Marc Clapasson (13:09:21) :

    Je profite de mes vacances pour continuer à lire l’oeuvre de Mr Sulitzer.Je dois dire que des les premières pages,je me laisse emporter dans son univers romanesque.J’ai particulière, aimé son héros Julius Kopp.Je me réjouis de lire son nouveau roman le Roi Rouge.
    Merci Mr Sulitzer.

    JMC

  3. 18 08 2008
    yannickboutot (10:23:39) :

    Les aventures de Julius Kopp sont, je trouve, très intéressantes et bien construites. Vous devriez également apprécier « La femme d’affaires » et « La confession de Dina Winter » dans ce même style.

    Quant au « Roi Rouge » on retrouve un thriller prenant qui explique bien des faits réels et une grande affaire d’Etat. Un livre important pour Paul-Loup Sulitzer.

    En espérant que cette interview en apprendra plus aux lecteurs. C’est en tous les cas un superbe souvenir !

    Yannick Boutot

    Dernière publication sur Yannick Boutot : Parution de "Bob Morane, l'Arche de l'Ombre Jaune"

  4. 30 10 2008
    J.O (13:34:59) :

    Je vous informe qu’il va paraître une interview exclusive et inédite de Paul-Loup Sulitzer, dans le nouveau magazine gastronomique, Trésors du Goût qui sera en kiosque le 18 novembre. J’ai même appris qu’ils ont filmé toute l’interview qui se passait au restaurant le relais Louis XIII, et qu’une fois le magazine en vente, elle sera visible sur internet.

    A bon entendeur…

  5. 21 03 2009
    Mycha (22:41:26) :

    J’avoue que l’apparition que j’ai eue à notre stand de THEBOOKEDITION au Salon du Livre de Paris, mardi 17 mars, en voyant en chair et en os cet homme si célèbre pour ses romans au succès international, m’a surprise. J’ai vite compris qu’il venait soutenir Yannick Boutot, jeune et brillant historien d’art, pour son livre « Le singulier destin de Souillegourde » dont d’ailleurs il avait fait la préface.
    Tout de suite je l’ai trouvé sympathique par sa réserve même, sa discrétion. J’aurais aimé lui parler davantage, mais rien ne m’y autorisait vraiment alors, n’ayant RIEN LU de lui !!!

    Bien sûr je vais lire « Le Roi Rouge » dont le sujet me parait passionnant. Ce sera mon premier livre de PLS !

    Mycha (auteur chez TBE de « Pas possible, dites-vous ? »

  6. 21 03 2009
    yannickboutot (23:21:38) :

    Merci à toi pour ton commentaire Mycha.

    J’ai passé une très très belle journée au Salon du Livre de Paris et j’imagine qu’il en a été de même pour toi.

    Paul-Loup Sulitzer est quelqu’un de sympathique et d’abordable. Un grand homme qui a su rester humble.

    En espérant que « Le singulier destin du château de Sallegourde » te plaise.

    Y.B.

    Dernière publication sur Yannick Boutot : Parution de "Bob Morane, l'Arche de l'Ombre Jaune"

  7. 22 03 2009
    Mycha (00:10:29) :

    Erreur stupide dans mon commentaire, il fallait lire bien sûr : le château de Sallegourde (et non ce qui s’est affiché !!!). Excusez-moi.

Laisser un commentaire




Le Chant de l'Ange Noir |
Sang pour sang moi... |
Morganebib |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE BEST SELLER ...
| JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir