Mesrine Intime : l’amoureux public numéro 1

28 11 2008

En cette fin octobre qui voit fleurir les livres consacrés à Jacques Mesrine, un ouvrage a retenu toute notre attention

 

 Mesrine Intime

 

Maître Martine Malinbaum, avocate de Paul-Loup Sulitzer depuis de nombreuses années et durant l’actuel procès de l’Angolagate, vient de publier un livre bien singulier.

 

 

Mesrine Intime est en effet le recueil des lettres adressées par Jacques Mesrine à Maître Malinbaum qui fut son avocate à partir de 1976. Alors âgée de 26 ans, Martine Malinbaum deviendra en quelque sorte la muse poétique d’un gangster chez qui on ne soupçonnait pas forcément la fibre poétique.

 

 

Pourtant le résultat s’étale sous nos yeux, Jacques Mesrine, dont les lettres sont parfois reproduites sous leur forme originelle et manuscrite, se révèle doué, quelques fois maladroit dans ses déclarations amoureuses à son avocate mais surtout émouvant.

Ces lettres qui étaient jusque là restées inédites révèlent une facette insoupçonnée de celui que l’on surnomma « l’ennemi public numéro 1″.

Jacques Mesrine s’humanise, révèle une sensibilité que rien n’avait laissé paraître. L’aura du personnage a masqué sa sensibilité et l’homme que l’on devine ici.

Cela n’excuse rien mais explique beaucoup et ajoute une certaine profondeur à un personnage définitivement complexe.

 

 

En fin d’ouvrage, les repères biographiques rédigés par Christophe Ferré permettent de resituer ces lettres dans leur contexte et de ne pas glorifier le parcours de cet homme qui apparaît ici sous un jour nouveau.

 

 

Un livre indispensable pour saisir toute la complexité du personnage

Martine Malinbaum Mesrine Intime 

Maître Martine Malinbum


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Le Chant de l'Ange Noir |
Sang pour sang moi... |
Morganebib |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE BEST SELLER ...
| JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir