La Dernière Heure (Belgique) : Sulitzer floué en Belgique

26 02 2013

Article original visible ICI

 

 

La Dernière Heure (Belgique) : Sulitzer floué en Belgique dans Actualites / News sulitzerplopaljf3326119

Il attaque en justice l’homme d’affaires belge qui devait le relancer

BRUXELLES Après avoir annoncé en septembre 2012 qu’il s’installait en Belgique comme Bernard Arnault et Gérard Depardieu, le romancier français Paul-Loup Sulitzer déchante.

Selon nos infos, l’écrivain aux plus de 30 millions de livres vendus de par le monde attaque devant le tribunal de première instance de Nivelles l’homme d’affaires belge et dirigeant de la société X4US (prononcer X for Us ) Frédéric Cornard.

Les deux hommes s’étaient rencontrés via l’ancien animateur Hervé Meillon.

Cinq mois après, l’écrivain estime avoir été floué par l’homme d’affaires belge qui prétend lui réclamer 38.641 €, attendre de son éditrice qu’elle lui verse 300.000 € et refuse d’ici là de lui restituer des archives qu’il a eu le tort de lui confier.

Et dire que Sulitzer se disait heureux de travailler en Belgique où il espérait trouver une meilleure sérénité de vie qu’en France.

Défendu par l’avocat d’affaires Guy San Bartolome Sarrey, Paul-Loup Sulitzer cite Frédéric Cornard en référé devant le tribunal civil de Nivelles. L’action a pour but de contraindre Cornard à lui restituer ses archives.

Celles-ci seraient actuellement stockées à Vieux-Genappe.

L’affaire porte sur plusieurs mètres cubes de documents, revues, vidéos, articles de presse, photos avec Mitterrand, Chirac, etc., rassemblés par Sulitzer au cours de toute une vie.

Ces archives comporteraient aussi des documents liés à l’affaire Ceaucescu, une guitare offerte par Yul Brynner, du courrier échangé avec quelques grands de ce monde, des pièces de l’affaire Falcone (ventes d’armes à l’Angola, un dossier qui impliqua un fils Mitterrand), des dossiers médicaux, du courrier d’avocats.

Outre leur restitution, Me San Bartolome va parallèlement demander à la justice belge de constater la nullité de la convention signée entre Sulitzer et Cornard sur une éventuelle exploitation commerciale de ces fameuses archives.

Selon Me Guy San Bartolome, cette convention serait tellement défavorable à l’écrivain, qu’elle est nulle. Sulitzer, qui a subi un grave AVC, n’a pu la signer que dans un grand moment de faiblesse.

Le projet en Belgique était d’éventuellement rééditer des best sellers de l’auteur des Money , Cash ! , Fortune , Le Roi vert ou Cartel . “Ma part du contrat était de mettre un appartement de fonction à disposition de M. Sulitzer : j’ai trouvé cet appartement place Communale à Lasne, rétorque Cornard. Quant au projet de rééditer les best sellers de Sulitzer, aucune maison d’édition n’est intéressée. Ce sont des sujets usés et qui ne sont plus dans l’air du temps. J’ai voulu croire à un Sulitzer de demain : je me trompais. Sulitzer vit dans un passé nombrilistique et son carnet d’adresses qu’il me vantait, est fantomatique. Quant à ses archives, elles sont liées à un contrat, même si sur le fond, il n’y a pas discussion : M. Sulitzer en est évidemment l’unique propriétaire…”

Gilbert Dupont


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Le Chant de l'Ange Noir |
Sang pour sang moi... |
Morganebib |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE BEST SELLER ...
| JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir