Critique de Monstre Sacré de Paul-Loup Sulitzer

9 07 2013

Monstre Sacré restera comme une œuvre à part dans l’épopée sulitzérienne

 

 

Critique de Monstre Sacré de Paul-Loup Sulitzer dans Actualites / News sulitzer-monstresacre-hd

Sulitzer - Monstre Sacré - Editions du Rocher - 13 juin 2013

 

 

Il ne s’agit pas d’un roman, quoique, mais d’une autobiographie. Lorsque l’on connaît le personnage Paul-Loup Sulitzer, on pense qu’il va forcément balancer mais aussi laisser le champ libre à une certaine mégalomanie qui fait partie du personnage. Ce n’est pas faux, mais pas totalement juste non plus !

Décryptage.

L’auteur de Money, du Roi vert ou d’Hannah revient tout d’abord de façon assez neutre sur son enfance et sur ses débuts. Le propos est intéressant car on voit comment cette période a marqué l’enfant et a façonné l’homme qu’il est devenu.

Paul-Loup Sulitzer revient sur ses débuts dans les affaires et le plat de résistance est évidemment constitué par son aventure éditoriale. Le chapitre consacré à Loup Durand est à ce titre une réussite et est tout à la fois clair et explicite : oui ils ont collaboré ensemble. Oui, Paul-Loup Sulitzer a eu et a encore des collaborateurs. Au delà, de cette révélation, le chapitre constitue un bel hommage à Loup Durand et à son réel talent. Il offre également un éclairage intéressant sur l’édition, Sulitzer a été le symbole, voire le bouc émissaire, d’une pratique largement répandue.

Paul-Loup Sulitzer dresse un panorama complet de sa vie. Certains le taxeront de mégalomanie mais sa sincérité est palpable. S’il parle de ses succès, il ne tait pas ses échecs et se montre lucide.  Sa vie personnelle agitée, l’affaire Falcone, l’auteur s’explique et livre sa vérité avec une certaine franchise et en évitant les discours convenus.

 

 

On pourrait dire que Monstre Sacré est le roman d’une époque, les années 80. Il serait toutefois faux de croire que le livre est un simple témoignage du passé. Paul-Loup Sulitzer parle également du présent et de l’avenir. Il revient longuement sur les évènements qui l’ont le plus marqué et s’explique, parfois longuement, sur certains d’entre eux.

Le livre se lit comme un roman, celui d’une vie et d’une époque. Le style est fluide et la lecture est prenante, comme un roman.

Le roman d’une vie riche, celle de Paul-Loup Sulitzer.

 

YB


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Le Chant de l'Ange Noir |
Sang pour sang moi... |
Morganebib |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE BEST SELLER ...
| JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir